Kill Your Friends est une plongée sans concession dans l’industrie du disque des années 90 au moment où la britpop explose. Nicholas Hoult est le héros du film, jeune loup accro à la cocaïne et aux dents qui rayent le parquet.

Click Here: liverpool mens jersey

Kill Your Friends retrace l’histoire de Steven Stelfox (Nicholas Hoult), un jeune producteur de musique de 27 ans cupide, ambitieux et sans scrupules traquant les nouveaux talents susceptibles de lui rapporter un maximum d’argent. Nous sommes en 1997 et le mouvement britpop est en pleine expansion. Les Spice Girls cartonnent, Blur, Radiohead ou Oasis explosent, l’époque est synonyme d’excès en tous genres et voit nombre de producteurs avides faire main basse sur toute l’industrie musicale pour la transformer en une gigantesque usine à divertissement.

Derrière la caméra, on retrouve Owen Harris qui signe avec Kill Your Friends son premier long-métrage. Le film est inspiré d’un livre de John Niven, ancien producteur de musique anglais qui balance tout ce qu’il a pu voir comme comportements inhumains et terribles lors de ces années passées à gangréner lui-même l’industrie musicale.

Dans l’extrait ci-dessus, on se rend compte de la manière dont les choses fonctionnaient entre ces dénicheurs de talents, sous l’emprise de la cocaïne, entourés de prostitués et gonflés d’un ego surdimensionné. On peut donc voir Nicolas Hoult pénétrer dans un antre du vice et du péché pour y rencontrer Rudi, incarné par un Moritz Bleibtreu complètement barré. Ce dernier lui présente un nouveau tube qu’il a déniché d’une manière…particulière. On peut déjà déceler dans ce court extrait les influences de Danny Boyle (Trainspotting) et de Bret Easton Ellis (American Psycho), Hoult incarnant une sorte de Patrick Bateman british. Kill Your Friends sort sur les écrans français le 2 décembre 2015.

Let’s Rock’N’Roll !

Top 5 Emissions Bonus