Alors que l’émission Koh-Lanta 2019 est actuellement diffusée sur TF1, Clémence Castel, gagnante de l’édition diffusée en 2005 et du Combat des héros en 2018 – elle a également participé au Retour des héros en 2008 – a sorti son livre Aller jusqu’au bout ! (Flammarion). Si elle y prodigue des conseils pour avancer dans la vie, elle livre aussi des détails sur les coulisses du programme d’aventure. Interviewée par Purepeople.com, elle a accepté de dire comment la production s’y prenait pour que les candidats ne pactisent pas avant le début du tournage.

Pour mon premier Koh-Lanta, qui n’était pas une édition All Stars, on ne se connaissait pas. Dans l’avion, nous avons fait le voyage par groupe de deux. On côtoyait un candidat mais il y avait une personne avec nous pour ne pas que nous communiquions entre nous et que nous fassions une alliance dès l’avion“, dévoile-t-elle.

Évidemment, pour les deux autres éditions auxquelles elle a participé, l’organisation était différente, le casting étant composé d’anciens participants. Du coup, la production a prévenu le plus tard possible les participants de leur sélection. La candidate qui nous a aussi révélé ce qu’elle avait fait de ses gains raconte : “On a su que l’on partait seulement dix jours avant. Là encore, ça empêchait de créer des alliances avant le jeu.

Et une fois sélectionnés, les candidats savent-ils où ils vont jouer les naufragés ? Là encore, aucune information n’est dévoilée : “Quand on prend l’avion, on ne sait pas où l’on va, sauf s’il y a eu des fuites dans la presse. Mais la production ne nous dit rien. Le secret est bien gardé, ce qui empêche les candidats de se renseigner sur ce qui peut être cueilli ou pêché sur place.

Propos exclusifs ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Click Here: papua new guinea rugby shirts