Le 16 mai marque la journée mondiale de la maladie coeliaque. À cette occasion, un sondage s’intéresse aux Français qui ne consomment pas de gluten. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, seulement 13% des “sans gluten” sont coeliaques.

Sommaire

  1. Une maladie encore méconnue 

Le 16 mai marque la journée mondiale de

la maladie coeliaque. L’occasion de parler de cette pathologie chronique de

l’intestin grêle qui, lorsque du

gluten (protéine présente dans le blé, l’orge ou encore le seigle) est ingéré, déclenche chez l’intolérant une inflammation entraînant la destruction des villosités de la muqueuse intestinale impactant

la digestion, et l’assimilation des nutriments, des minéraux et des vitamines. Une maladie qui reste rare : 1% de la population mondiale serait touchée par l’intolérance au gluten. En France, seulement 13% des non-consommateurs de gluten sont concernés par la maladie, révèle un sondage mené par Because Gus1, un site d’informations sur la maladie coeliaque. Sur le territoire, 1 personne sur 4 est concernée par le sans gluten : 8% sont eux-mêmes sans gluten et 16% ont un proche qui l’est. 

Parmi “les sans gluten”, l’étude chiffre à 94% les consommateurs qui arrêtent par contrainte, avec parmi eux :

  • 45 % des

    sensibles au gluten (ou hypersensibles au gluten non-cœliaques) ;

  • 19 % pour soulager une autre maladie auto-immune ou digestive ;
  • 13 % des cœliaques ; 
  • 10 % des

    allergiques au blé ; 

  • 7% en soutien à un membre du foyer. 

Seuls 6% arrêtent le gluten pour des raisons qui ne sont pas médicales.Une maladie encore méconnue Le sondage révèle également que la maladie coeliaque est méconnue de la population, y compris des malades eux-mêmes. Les interrogés confondent l’allergie au blé,

les allergies alimentaires et l’intolérance au gluten. Pour plus de 40% des sondés, l’intolérance au gluten “c’est ne pas digérer le gluten, sans avoir la maladie cœliaque”, pour 20% d’entre eux “c’est ressentir une gêne lorsqu’on mange du gluten”, et enfin pour 7% des sans gluten “c’est être allergique au gluten ou au blé”. Preuve qu’une journée mondiale est nécessaire pour sensibiliser la population sur les véritables caractéristiques de l’intolérance au gluten.Click Here: san lorenzo de almagro camiseta