La France compte plus de 21.000 pharmacies, mais 240 ont tout de même fermé l’an dernier, tandis que le nombre de pharmaciens a légèrement progressé, notamment dans les hôpitaux, l’industrie et en outre-mer, selon des chiffres publiés jeudi par l’Ordre des pharmaciens.

Le nombre de pharmacies continue de décliner inexorablement: il en restait 21.425 au 1er janvier, soit 1.700 de moins en dix ans.Cette “restructuration du réseau“, marquée par “une tendance au regroupement des officines“, s’accompagne d’une baisse du nombre de pharmaciens titulaires, souligne l’Ordre dans un communiqué.Les effectifs de la profession sont cependant en hausse, avec 74.227 membres inscrits, soit 112 de plus que début 2019.Si l’Ordre met en exergue “des inscriptions en augmentation depuis dix ans“, cette population est en réalité assez stable ces dernières années, et même en repli depuis le pic atteint en 2016.Ce qui n’empêche pas une évolution contrastée selon les spécialités: les titulaires d’officines sont certes moins nombreux, mais ils ont davantage d’adjoints, afin d’assurer leurs “nouvelles missions” (bilans de médication, vaccination…).Les effectifs augmentent aussi dans l’industrie pharmaceutique, les établissements de santé et dans les territoires d’outre-mer, tandis qu’ils diminuent dans les laboratoires de biologie médicale et chez les grossistes-répartiteurs.Click Here: cheap all stars rugby jersey