La mort de Johnny Hallyday a bouleversé ses proches, en particulier sa première épouse Sylvie Vartan. La chanteuse a expliqué sur France 2 dimanche 25 février pourquoi elle n’a pas pu se rendre à Saint-Barth pour l’inhumation du rockeur.

Sylvie Vartan a dit au revoir à son premier amour Johnny Hallyday lors de l’hommage national organisé à Paris et la cérémonie en l’église de la Madeleine le 9 décembre dernier, trois jours après la mort de la star. Ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement pour saluer l’artiste : de nombreuses personnalités, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte, les anciens présidents François Hollande, Nicolas Sarkozy, et leurs conjointes, ainsi que, bien sûr, la famille du rockeur réunie au complet.

Johnny Hallyday a ensuite été inhumé à Saint-Barth, conformément à ses dernières volontés. Une poignée de fidèles parmi les fidèles a pu assister à la cérémonie sur l’île paradisiaque – quelques amis et ses enfants, David Hallyday, Laura Smet, Jade et Joy. Sylvie Vartan n’a pas voulu s’y rendre. A l’époque, celle qui formait avec le rockeur le couple phare des années yéyé, qui a fait rêver des millions de Français, a poussé un coup de gueule contre la décision d’inhumer son premier mari aussi loin de Paris. Invité de 19h le dimanche le 25 février sur France 2, la chanteuse s’en est expliquée.

Je respecte les choix (de ne pas l’enterrer en France, NDRL). Mais ça n’empêche pas qu’à moi, on ne peut pas me dicter ma tristesse ou le fait de me taire. C’est vrai que je suis triste. Ses enfants, il faut qu’ils fassent 10 heures d’avion pour aller se recueillir sur la tombe de leur père, a déploré la star des années yéyé. Je n’ai pas voulu assister à cet enterrement parce que j’avoue que je n’aurais pas supporté de le voir mettre en terre. Ca aurait vraiment été quelque chose de réel pour moi“, a confié Sylvie Vartan, émue.

Crédits photos : France 2

Click Here: gold coast suns 2019 guernsey